À qui appartiennent les météorites ?

Image d’en-tête : © Yolanare, Futuristic Meteorite Remake, deviantart.com

Forsyth et Hudelson sont deux astronomes amateurs. Le même jour, à la même heure, la même minute, la même seconde, ils aperçoivent, depuis leurs postes d’observation respectifs, un « bolide », un « météore ». Les deux astronomes « s’attribuent [alors] chacun l’honneur de cette découverte, et en revendiquent la priorité ». À plusieurs reprises, le bolide va réapparaître dans le ciel : il « circule autour de la terre comme un second satellite ». Ces apparitions multiples sont l’occasion pour les scientifiques du monde entier de percer, à force de scrutations, les secrets du bolide, dont le plus extraordinaire : d’un diamètre de cinquante mètres, il est en « or pur » ; après calculs, sa valeur est estimée à quelques 3907 milliards de francs. Lorsque Forsyth a connaissance de la valeur du corps céleste, il s’exclame : « C’est moi qui l’ai découvert ! […] C’est à moi qu’il appartient, et s’il venait à tomber sur terre, je serai riche de 3907 milliards ! ». Quant à Hudelson, il exulte : « C’est mon bien… c’est ma chose, c’est l’héritage de mes enfants qui gravite à travers l’espace, et, s’il venait à choir sur notre globe, il m’appartiendrait en pleine propriété, et je serai 3907 fois milliardaire ! ». Très vite, l’affaire va donc prendre une tournure juridique. Continuer la lecture de « À qui appartiennent les météorites ? »

Cybrides, transgènes et lois bioéthiques

Image d’en-tête :  © Chenj27, Splice 02, deviantart.com

Depuis l’entrée en vigueur de la loi du 7 juillet 2011 relative à la bioéthique, l’article L. 2151-2 du code de la santé publique s’est enrichi d’un second alinéa, qui dispose : « La création d’embryons transgéniques ou chimériques est interdite ». Le législateur français a-t-il ici basculé, pour reprendre un mot de Carbonnier (mot qu’il avait eu à propos du procédé de cryogénisation), dans la “science juridique fiction” ? On pourrait le croire, mais il n’en est rien : les embryons transgéniques ou chimériques sont déjà une réalité. Continuer la lecture de « Cybrides, transgènes et lois bioéthiques »