Une bibliographie droit et science-fiction

Image d’en-tête : © Michael Whelan, Hari, michaelwhelan.com

Voici une bibliographie “droit et science-fiction” (qui ne prétend pas à l’exhaustivité, mais qui se veut tout de même relativement complète, au moins s’agissant des références en langue française). Elle sera périodiquement mise à jour.

OUVRAGES :

Deux références majeures à signaler sur les rapports droit/SF (les sommaires respectifs en sont détaillés, étant précisé que leur contenu se retrouve aussi, pour une part substantielle, plus bas, dans la catégorie Articles) :

Delage (Pierre-Jérôme) (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, 380 pages :

  • Delage (Pierre-Jérôme), Introduction, p. 13-27.
  • Lehoucq (Roland), Science et SF, une rencontre paradoxale ?, p. 29-37.
  • Brunet (Laurence), Variations spéculatives autour de la liberté procréative des femmes : l’hypothèse de l’ectogenèse, p. 43-74 (sur l’utérus artificiel).
  • Alix (Julie) et Parizot (Raphaële), Les clones sont-ils des êtres humains comme les autres ?, p. 75-88.
  • Labbée (Xavier), Le cyborg et les lois bioéthiques, p. 89-106.
  • Delage (Pierre-Jérôme), Chimères de la bioéthique, p. 107-121 (sur les hybrides hommes-animaux : transgènes et chimères).
  • Giudicelli-Delage (Geneviève) et Matsopoulou (Haritini), Le criminel sans le crime, p. 123-141 (autour de la nouvelle Minority Report de P. K. Dick).
  • Jeanne (Nicolas), Le libre penseur, p. 143-162 (autour du 1984 de G. Orwell).
  • Delage (Pierre-Jérôme), Les androïdes rêveront-ils de personnalité juridique ?, p. 165-184.
  • Marguénaud (Jean-Pierre), Croire aux extraterrestres… mais pas trop, p. 185-195.
  • Leroy (Jacques), Les Hommes de Soror, p. 197-207 (sur la Planète des singes de P. Boulle).
  • Burgat (Florence) et Nordmann (Jean-François), La viande in vitro : “rêve du végétarien”, “cauchemar du carnivore” ?, p. 209-224.
  • Caire (Anne-Blandine), Renaître d’un sommeil gelé ? Variations juridiques autour d’un songe d’immortalité, p. 229-245 (sur la cryogénisation).
  • Mathieu (Marie-Laure), Ouvertures sur d’autres conceptions du temps, p. 247-264.
  • Gaillard (Emilie), Les générations futures sur fond d’ombres et de lumières, p. 265-288.
  • Steck (Olivier), Le futur aura-t-il besoin d’un “bureau du sabotage” ?, p. 289-303 (sur les services publics du futur).
  • Marchadier (Fabien), (Se) protéger (contre) la planète Terre ?, p. 307-320.
  • Jacquelin (Mathieu), La Lune, miroir des tentations : les réponses du droit à la science-fiction, p. 321-340 (sur le régime juridique de la Lune et de ses ressources).
  • Neyret (Laurent), Le droit du terraformage. Approche juridique de la colonisation de l’espace, p. 341-348.
  • Roets (Damien), Le crime d’agression interplanétaire, p. 349-362.
  • Delage (Pierre-Jérôme), Conclusion : le proche, le lointain, p. 363-367.

Defferrard (Fabrice) (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, 270 pages :

  • Defferrard (Fabrice), Avant-propos : la science-fiction comme moyen de penser le droit, p. 11-15.
  • Hochmann (Thomas), L’homme invisible est-il un homme ? Retour sur la texture ouverture (porosité des concepts), p. 19-34.
  • Delage (Pierre-Jérôme), D’Astro Manufacturing à Planetary Resources et Deep Space Industries. L’exploitation commerciale des ressources naturelles célestes et les réponses incertaines du droit international spatial, p. 35-52.
  • Puigelier (Catherine), Indisciplines (ou fictions) dans le monde des virus et du droit, p. 53-68.
  • Brunaux (Geoffrey), Le « mind uploading» ou téléchargement de l’esprit, p. 71-86.
  • Caire (Anne-Blandine), Biostase et science-fiction. Réflexions juridiques autour de l’animation suspendue, p. 87-98.
  • Defferrard (Fabrice), In dubio pro persona, ou la preuve dans la qualification des formes de vie intelligentes, p. 99-111.
  • Dissaux (Nicolas), L’homo juridicus, sub specia aeternitatis. Autour de Michel Houellebecq, p. 113-135.
  • Nevejans (Nathalie), Le robot qui voulait devenir un homme… ou le statut juridique de l’androïde, p. 137-164.
  • Rouger-Thirion (Dominique), Anakin, affranchi de l’Empereur. Le droit au service de la construction narrative du mythe de Star Wars, p. 165-178.
  • Coutant (Arnaud), Droit constitutionnel des exo-sociétés, p. 181-203.
  • Laffaille (Franck), On ne vit jamais innocemment. Science-fiction et totalitarisme dans 1984, p. 205-224.
  • Le Gal (Sébastien), La république des conseils vaincra ! (Werner Illing, Utopolis, 1930), p. 225-266.

Ceci posé, d’autres ouvrages sont à mentionner, et notamment :

  • Chaires (Robert H.) et Chilton (Bradley), Star Trek Visions of Law and Justice, University of North Texas, 2004, 296 pages.
  • Defferrard (Fabrice), Le droit selon Star Trek, préface E. Jeuland, Mare & Martin, coll. Libre droit, 1ère éd, 2015, 2nde éd., 2016, 258 pages.
  • Ledoux (Philibert), Introduction au droit martien, textes choisis et présentés par H. Croze, Litec, coll. Carré droit, 2005, 295 pages.
  • Sunstein (Cass. R.), The World According to Star Wars, Dey Street Books, 2016, 240 pages.
  • Vakoch (Douglas A.) (ed.), Extraterrestrial Altruism. Evolution and Ethics in the Cosmos, Springer, 2014, 328 pages.

Enfin, plus “positifs” (au sens de droit positif) :

  • Bensamoun (Alexandra) (dir.), Les robots. Objets scientifiques, objets de droits, Mare & Martin, coll. Presses Universitaires de Sceaux, 2016, 236 pages.
  • Bensoussan (Alain) et Bensoussan (Jérémy), Droit des robots, préfaces B. Maissonnier et O. Guilhem, Larcier, 2015, 168 pages.
  • Bourcier (Danièle), La Décision artificielle. Le Droit, la machine et l’humain, PUF, coll. Les voies du droit, 1995, 240 pages.
  • Bourcier (Danièle), Hassett (Patricia) et Roquilly (Christophe) (dir.), Droit et Intelligence artificielle. Une Révolution de la Connaissance Juridique, Romillat, 2000, 304 pages.​
  • Nevejans (Nathalie), Traité de droit et d’éthique de la robotique civile, préfaces J. Hauser et J.-G. Ganascia, LEH Edition, coll. Science, éthique et société, 2017, 1230 pages.

ARTICLES :

Ils sont regroupés sous diverses rubriques (avec ce que cela peut supposer d’arbitraire ou approximations dans le classement) :

Clonage, hybridation et autres manipulations du vivant

  • Alix (Julie) et Parizot (Raphaële), Les clones sont-ils des êtres humains comme les autres ?, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 75.
  • Brunaux (Geoffrey), Le « mind uploading » ou téléchargement de l’esprit, in F. Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 71.
  • Brunet (Laurence) et Desmoulin (Sonia), Human Embryo, Animal Embryo, Chimerical Embryo : What Legal Status in French Law ?, Journal of Civil Law Studies, vol. 1/2008, p. 79.
  • Brunet (Laurence), Variations spéculatives autour de la liberté procréative des femmes : l’hypothèse de l’ectogenèse, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 43.
  • Defferrard (Fabrice), L’impression tridimensionnelle et le corps humain, D., 2014, p. 1400.
  • Delage (Pierre-Jérôme), L’interdiction de créer des embryons transgéniques ou chimériques, Médecine & Droit, vol.115, 2012, p. 111.
  • Delage (Pierre-Jérôme), Chimères de la bioéthique, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 107.
  • Delmas-Marty (Mireille), Faut-il interdire le clonage humain ?, D., 2003, p. 2517.
  • Delmas-Marty (Mireille), Interdire et punir : le clonage reproductif humain, RTDH, 54/2003, p. 429.
  • Labbée (Xavier), L’androïde, le cyborg et les lois bioéthiques, LPA, 27 mai 2011/n° 105, p. 7.
  • Labbée (Xavier), L’homme augmenté, D., 2012, p. 2323.
  • Labbée (Xavier), Le cyborg et les lois bioéthiques, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 89.
  • Raoul-Cormeil (Gilles), Clonage reproductif et filiation. La chaîne des interdits, JCP éd. G, 2008, I, 128.
  • Segura-Carissimi (Jordane), Éléments de réflexion et d’analyse autour du statut juridique des “chimères réelles” et de l’animal, dans les xénogreffes et les biotechnologies, Gaz. Pal., 2008, Doctrine, p. 3968.
  • Travis (Mitchell), Making Space : Law and Science Fiction, Law & Literature, vol. 23, 2011, n° 2, p. 241.

Corps célestes, ressources spatiales, espace extra-atmosphérique

  • Barthomeuf (Perrine), “Bienvenue à Asgardia”, RFDAS, vol. 282, n° 2, 2017, p. 147.
  • Couston (Mireille), Le droit à l’exploitation des ressources planétaires, RFDAS, vol. 283, n° 3, 2017, p. 291.
  • Delage (Pierre-Jérôme), Vers l’appropriation privée des ressources naturelles célestes : quelques remarques critiques, D., 2016, p. 551.
  • Delage (Pierre-Jérôme), D’Astro Manufacturing à Planetary Resources et Deep Space Industries. L’exploitation commerciale des ressources naturelles célestes et les réponses incertaines du droit international spatial, in F.  Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 35.
  • Jacquelin (Mathieu), La Lune, miroir des tentations : les réponses du droit à la science-fiction, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 321.
  • Kleitz (Clémentine), Le plaideur quérulent à l’assaut de la Galaxie, Gaz. Pal., 7-8 mars 2012, Éditorial, p. 3.
  • Marchadier (Fabien), (Se) protéger (contre) la planète Terre ?, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 307.
  • Neyret (Laurent), Le droit du terraformage. Approche juridique de la colonisation de l’espace, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 341.

Cryogénisation, biostase

  • Caire (Anne-Blandine), La cryogénisation. Entre science-fiction et science juridique, RRJ, 2011-4, p. 1953.
  • Caire (Anne-Blandine), Renaître d’un sommeil gelé ? Variations juridiques autour d’un songe d’immortalité, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 229.
  • Caire (Anne-Blandine), L’homme congelé. Éléments prospectifs d’un régime juridique de l’homme congelé, in X. Labbée (dir.), L’homme augmenté face au droit, Presses Universitaires du Septentrion, coll. Droit, 2015, p. 223.
  • Caire (Anne-Blandine), Biostase et science-fiction. Réflexions juridiques autour de l’animation suspendue, in F. Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 87.
  • Michel (Jérôme), Hibernatus, les droits de l’Homme et la mort. (Le juge administratif face à la cryogénisation), D., 2005, p. 1742.

Droit pénal de la dangerosité, criminalité, libertés et sécurité

  • Feldman (Jean-Philippe), Un Minority Report à la française ? La décision du 21 février 2008 et la présomption d’innocence, JCP éd. G, 2008, II, 10077.
  • Giudicelli-Delage (Geneviève) et Matsopoulou (Haritini), Le criminel sans le crime, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 123.
  • Jeanne (Nicolas), Le libre penseur, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 143.
  • Laffaille (Franck), On ne vit jamais innocemment. Science-fiction et totalitarisme dans 1984, in F. Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 205.

Extraterrestres, droit interplanétaire

  • Benatar (Marco), “Au mépris du danger, reculer l’impossible” : à la recherche d’un ordre juridique intergalactique, in O. Corten et F. Dubuisson (dir.), Du droit international au cinéma, Pedone, 2015, p. 29.
  • Callicott (John Baird), Moral Considerability and Extraterrestrial Life, in E. C. Hargrove (ed.), Beyond Spaceship Earth. Environmental Ethics and the Solar System, Sierra Club Books, 1986, p. 227.
  • Chapaux (Vincent), Les rapports inter-espèces dans les films de science-fiction et dans le droit international terrien, in O. Corten et F. Dubuisson (dir.), Du droit international au cinéma, Pedone, 2015, p. 51.
  • Combaldieu (Raoul), Soucoupes volantes, Martiens et… droit pénal, RSC, 1954, p. 747.
  • Coutant (Arnaud), Droit constitutionnel des exo-sociétés, in F.  Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 181.
  • Freitas Jr (Robert A.), Metalaw and Interstellar Relations, Mercury, 6, mars-avr. 1977.
  • Freitas Jr (Robert A.), The Legal Rights of Extraterrestrials, Analog Science Fiction/Science Fact, 97, avr. 1977.
  • Korbitz (Adam), Altruism, Metalaw and Celegistics : An Extraterrestrial Perspective on Universal Law-Making, in A. Vakoch (ed.), Extraterrestrial Altruism. Evolution and Ethics in the Cosmos, Springer, 2014, p. 231.
  • Marguénaud (Jean-Pierre), Un statut juridique pour les extraterrestres ?, in Apprendre à douter. Questions de droit, Question sur le droit. Études offertes à Claude Lombois, PULIM, 2004, p. 97.
  • Marguénaud (Jean-Pierre), Croire aux extraterrestres… mais pas trop, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 185.
  • Roets (Damien), Le crime d’agression interplanétaire, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 349.

Robots, intelligence artificielle (ou autres formes d’intelligences non humaines)

  • Bellagamba (Ugo), Du Code Noir de Louis XIV aux trois lois de la robotique d’Isaac Asimov, in X. Labbée (dir.), L’homme augmenté face au droit, Presses Universitaires du Septentrion, coll. Droit, 2015, p. 27.
  • Bensamoun (Alexandra), Des robots et du droit, Dalloz IP/IT, 2016, p. 281.
  • Bensamoun (Alexandra) et Loiseau (Grégoire), L’intelligence artificielle : faut-il légiférer ?, D., 2017, p. 581.
  • Bensamoun (Alexandra) et Loiseau (Grégoire), L’intégration de l’intelligence artificielle dans l’ordre juridique en droit commun : questions de temps, Dalloz IP/IT, 2017, p. 239.
  • Bensamoun (Alexandra) et Loiseau (Grégoire), L’intelligence artificielle à la mode éthique, D., 2017, p. 1371.
  • Bensoussan (Alain), Droits des robots : science-fiction ou anticipation ?, D., 2015, p. 1640.
  • Bensoussan (Alain), La personne robot, D., 2017, p. 2044.
  • Binet (Jean-René), Personnalité juridique des robots : une voie à ne pas suivre, Dr. fam., 2017, Repère 6.
  • Bioy (Xavier), Vers un statut juridique des androïdes ?, JIB, vol. 24, 2013, n° 4, p. 85.
  • Bourcier (Danièle), De l’intelligence artificielle à la personne virtuelle. Vers l’émergence d’une catégorie juridique, Droit et société, 49/2001, p. 847.
  • Calogero (Guido), L’homme, la machine et l’esclave, in Le Robot, la bête et l’homme, Éditions de la Baconnière, 1966, p. 65.
  • Canselier (Sonia), Les intelligences non humaines et le droit : observations à partir de l’intelligence animale et de l’intelligence artificielle, Arch. phil. dr., t. 55, 2012, p. 207.
  • Chatila (Raja), Intelligence artificielle et robotique : un état des lieux en perspective avec le droit, Dalloz IP/IT, 2016, p. 284.
  • Coulon (Cédric), Du robot en droit de la responsabilité civile : à propos des dommages causés par les choses intelligentes, RCA 2016, Etude 6.
  • Courtois (Georgie), Robots intelligents et responsabilité : quels régimes, quelles perspectives ?, Dalloz IP/IT, 2016, p. 287.
  • Darling (Kate), Extending Legal Protection to Social Robots. The Effects of Anthropomorphism, Empathy, and Violent Behavior Towards Robotic Objects.
  • Daups (Thierry), Le robot, bien ou personne ? Un enjeu de civilisation ?, LPA, 11 mai 2017/n° 94, p. 7.
  • Defferrard (Fabrice), In dubio pro persona, ou la preuve dans la qualification des formes de vie intelligentes, in F. Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 99.
  • Defferrard (Fabrice), EZ-27, le robot qui censurait, Dalloz IP/IT, 2017, p. 244.
  • Delage (Pierre-Jérôme), Les androïdes rêveront-ils de personnalité juridique ?, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 165.
  • Delage (Pierre-Jérôme), Le statut juridique du robot, in X. Labbée (dir.), L’homme augmenté face au droit, Presses Universitaires du Septentrion, coll. Droit, 2015, p. 51.
  • Delpech (Xavier), Vers un droit civil des robots, AJ Contrat d’affaires – Concurrence – Distribution, 2017, p. 148.
  • Forest (David), Quand l’éthique vient aux robots ?, Dalloz IP/IT, 2017, p. 484.
  • Freitas Jr (Robert A.), The Legal Rights of Robots, Student Lawyer, 13, janv. 1985.
  • Hallevy (Gabriel), The Criminal Liability of Artificial Intelligence Entities – from Science Fiction to Legal Social Control, Akron Intellectual Property Journal, vol. 4, 2010, n° 2, p. 171.
  • Labbée (Xavier), Épouser une femme robot, Gaz. Pal., 18 déc. 2014, p. 5.
  • Labbée (Xavier), Le robot mari libère la femme, Gaz. Pal., 7 mars 2017/n° 10, p. 13.
  • Larrieu (Jacques), Les robots et la propriété intellectuelle, Propriété industrielle, 2013, Étude 1.
  • Larrieu (Jacques), La propriété intellectuelle et les robots, JIB, vol. 24, 2013, n° 4, p. 125.
  • Larrieu (Jacques), Robot et propriété intellectuelle, Dalloz IP/IT, 2016, p. 291.
  • Loiseau (Grégoire) et Bourgeois (Mathieu), Du robot en droit à un droit des robots, JCP éd. G, 2014, Doctr., 1231.
  • Loiseau (Grégoire), La personnalité juridique des robots : une monstruosité juridique, JCP éd. G, 2018, 597.
  • McNally (Phil) et Inayatullah (Sohail), The Rights of Robots : Technology, culture and law in the 21st century, Futures, vol. 20, 1988, n° 2, p. 119.
  • Mendoza-Caminade (Alexandra), Le droit confronté à l’intelligence artificielle des robots : vers l’émergence de nouveaux concepts juridiques ?, D., 2016, p. 445.
  • Nevejans (Nathalie), Le robot qui voulait devenir un homme… ou le statut juridique de l’androïde, in F. Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 137.
  • Quenillet (Martine), Droit et intelligence artificielle : mythes, limites et réalités, LPA, 3 juin 1994/n° 66, p. 11.
  • Sirinelli (Pierre) et Prévost (Stéphane), Citoyen robot, levez-vous !, Dalloz IP/IT, 2017, p. 613.

Varia

  • Ben-Naftali (Orna) et Triger (Zvi H.), The Human Conditioning : International Law and Science-Fiction.
  • Defferrard (Fabrice), Star Trek : paradigme juridique et laboratoire du droit, Revue générale de droit, vol. 45, n° 2, 2015, p. 613.
  • Defferrard (Fabrice), Star Trek et le droit d’auteur, Dalloz IP/IT, 2016, p. 324.
  • Dissaux (Nicolas), L’homo juridicus, sub specia aeternitatis. Autour de Michel Houellebecq, in F. Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 113.
  • Duchon-Doris (Jean-Christophe), Cour des États et Empires de la Lune et du Soleil. Chambre des êtres intelligents. Conclusions sur Cyrano de Bergerac c. Conseil de l’Europe, 21 novembre 2106, RFDA, 2007, p. 323.
  • Frank (Alexis), Essai sur un système juridique d’il y a longtemps, dans une galaxie très lointaine, Le blog Droit administratif, 7 nov. 2008.
  • Gaillard (Emilie), Les générations futures sur fond d’ombres et de lumières, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 265.
  • Hochmann (Thomas), L’homme invisible est-il un homme ? Retour sur la texture ouverture (porosité des concepts), in F. Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 19.
  • Krueger (Stephen), Bibliography : Law in Science Fiction.
  • Le Gal (Sébastien), La république des conseils vaincra ! (Werner Illing, Utopolis, 1930), in F. Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 225.
  • Lécuyer (Yannick), Star Wars et la force du droit, D., 2016, p. 248.
  • Leroy (Jacques), Les Hommes de Soror, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 197.
  • Mathieu (Marie-Laure), Ouvertures sur d’autres conceptions du temps, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 247.
  • Puigelier (Catherine), Indisciplines (ou fictions) dans le monde des virus et du droit, in F. Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 53.
  • Putman (Emmanuel), De la personnalité du vaisseau spatial. Petit essai de science-fiction juridique, in Mélanges en l’honneur de Christian Scapel, PUAM, 2013, p. 317.
  • Rouger-Thirion (Dominique), Anakin, affranchi de l’Empereur. Le droit au service de la construction narrative du mythe de Star Wars, in F. Defferrard (dir.), Le droit saisi par la science-fiction, Mare & Martin, coll. Libre Droit, 2016, p. 165.
  • Steck (Olivier), Le futur aura-t-il besoin d’un “bureau du sabotage” ?, in P.-J. Delage (coord.), Science-fiction et science juridique, IRJS Éditions, coll. Les voies du droit, 2013, p. 289.
  • Stewart (Daxton, “Chip”), Do Androids Dream of Electric Free Speech ? Visions of the Future of Copyright, Privacy, and the First Amendment in Science Fiction, 19 Communication Law and Policy , 2014, p. 433.
  • Vella (Stefan Nicholas), Legal Theory and Science Fiction : Law in the Eyes of Sci-Fi, juill. 2015.

COLLOQUES :


Une réflexion sur « Une bibliographie droit et science-fiction »

  1. Je me permets de citer le roman ‘Attention à Fred’ qui se déroule dans un contexte d’exploitation minière des astéroïdes où la croissance a nettement devancé le droit avec le chaos pour conséquence. Les scènes politiques y sont fréquentes et on devine que leur issue législative dépend largement des technologies mises en oeuvre pour l’exploitation. J’ajoute vos excellentes pages au site web du livre sous l’entrée de menu ‘Preuve de Concept’. Félicitations pour votre travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.